de fr it
Menu

Staphisagria

Staphysaigre

  • Agit de préférence sur le système nerveux central, le système nerveux végétatif, la peau, les organes génitaux, le tube digestif.

  • Convient particulièrement aux personnes débonnaires, gentilles, irritées, lunatiques, sauvages, rapidement offensées. Aux personnes ayant des idées sexuelles permanentes (racontent des blagues à double sens).

     

Indications principales:

  • Acrophobie (peur des sommets)

  • Faiblesse nerveuse

  • Hyperexcitabilité sexuelle, hypotension, constipation, orgelets, troubles de la menstruation, affections de la prostate, goutte, pour le traitement des coupures, psoriasis

© Sven Hartmann

Particulièrement important pour le choix du remède

  • Suites de sentiments réprimés (contrariétés, colère), offenses, excès sexuels, opérations (coupures)
  • Empoisonnement par le mercure.

Symptômes:

  • Déjà irrité, misérable et fatigué en se levant le matin
  • Très sensible à l'opinion qu'ont les autres de lui ou à ce qu'ils disent à son sujet
  • Facilement offensé et a tendance à faire des accès de colère violents (lance des objets en direction des gens qui l'entourent, qui le mettent en colère)
  • Réprime souvent ses sentiments
  • La sexualité sert de soupape
  • Lorsqu'elle ne suffit plus, il „se bat comme un chiffonnier“
  • Tendance à la masturbation exagérée avec détresse respiratoire consécutive, faiblesse et irritabilité. Neurasthénie avec irritabilité / maux de tête, surtout au dessus de la racine du nez après de la colère, du chagrin / orgelets avec récidives fréquentes / vessie irritée avec miction impérieuse chez les femmes jeunes, sensation de gouttes permanentes dans l'urètre / verrues sensibles au toucher / éruptions cutanées démangeantes, suintantes, formant des croûtes (psoriasis)

Généralités:

Remède chirurgical „pour les coupures nettes“ (à recommander fortement pour les coupures douloureuses, à prendre avant et après les opérations, les interventions dentaires. Aversion pour le lait / fort désir d'alcool, de tabac.

Modalités:

Aggravation par les contrariétés, le chagrin, l'offense („tout coupe“). Après la sieste, en se brossant les dents, en fumant. Masturbation, excès sexuels. Amélioration en serrant les dents.