de fr it
Menu

Diarrhée, vomissements, nausées: symptômes et conseils

La diarrhée et les vomissements sont très désagréables et affaiblissent la personne atteinte, mais sont souvent bénins. L'un comme l'autre sert surtout à éliminer des substances toxiques et des agents pathogènes (par ex. nourriture avariée). La diarrhée et les vomissements ne doivent être arrêtés artificiellement que dans des circonstances bien précises. Ils sont régulièrement accompagnés par des nausées, des crampes gastro-intestinales, de l'épuisement et les malades se sentent mal. Ces symptômes concomitants entraînent un fort malaise chez les personnes concernées. Vous trouverez ici des informations importantes sur ces troubles et des conseils utiles pour améliorer votre état.

Les causes les plus fréquentes de diarrhée, de vomissements et de nausées

Parmi les causes les plus fréquentes de ces troubles, on trouve aussi bien des facteurs tels que l’excitation, la colère, le stress, le chagrin et les soucis que des intolérances et mauvais choix alimentaires. L’alcool, le café, le coca ou la nicotine, par exemple, ne sont pas bien tolérés par tout le monde et peuvent être à l’origine de troubles tels que des douleurs abdominales ou des nausées. De manière générale, il se peut que certains aliments soient mal tolérés. Les bactéries ou les inflammations ainsi que les troubles hépato-biliaires ou la gastro-entérite sont également des causes fréquentes de selles liquides, de vomissements ou de nausées.

Les causes les plus fréquentes de la diarrhée, des vomissements et des nausées sont donc:

  • Énervement, contrariété, stress, chagrin, soucis
  • Alimentation inappropriée, hypersensibilité à l'alcool, café, cola, nicotine
  • Aliments mal supportés, toxines bactériologiques, inflammations
  • Troubles du foie et de la vésicule biliaire
  • Gastro-entérite

Ce qu’il faut savoir sur la gastro-entérite

Même si les symptômes d’une gastro-entérite sont similaires aux troubles consécutifs à des intolérances ou à l’ingestion d’aliments avariés, la cause de la gastro-entérite est ailleurs. Dans ce cas, les salmonelles, les norovirus et les bactéries Campylobacter et E. coli sont à l’origine des troubles, qui incluent souvent aussi des nausées, des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales. L’infection se produit le plus souvent par contact. Contrairement aux troubles consécutifs à une intoxication alimentaire, dont les symptômes apparaissent au bout de quelques heures seulement, la gastro-entérite peut mettre plusieurs jours à se déclarer après une infection.

Les nausées, qui peuvent entraîner des vomissements, s’annoncent généralement par une sensation de lourdeur dans l’estomac. Toutefois, l’envie de vomir provient du cerveau, plus précisément du centre du vomissement. Ce mécanisme complexe entre en jeu lorsque certaines substances, comme des toxines ou des aliments non tolérés, sont absorbées dans l’estomac ou l’intestin. Les quelque 100 millions de cellules nerveuses de l’intestin transmettent alors le signal correspondant au cerveau à la vitesse de l’éclair via le nerf vague, afin de provoquer des nausées. Les nausées servent ainsi de mécanisme de protection de l’organisme, vous informant que quelque chose ne va pas. Selon les cas, les nausées entraînent des vomissements pour éliminer de l’organisme les substances toxiques ou non tolérées.

Les diarrhées et les vomissements sont toujours désagréables, mais les troubles sont généralement bénins, à quelques exceptions près. Une consultation médicale est particulièrement recommandée si vous souffrez régulièrement de nausées et de diarrhées. Vous devriez également consulter un médecin en cas de présence de sang dans les vomissures ou de douleur dans la région du nombril ou de l’aine qui s’intensifie rapidement. Un examen médical est également indiqué si vous vomissez après avoir mangé un plat de à base champignons.

En cas de troubles tels que la diarrhée et les vomissements, certains remèdes maison peuvent apporter une amélioration. Le conseil le plus important en cas de vomissements et de diarrhée est de boire abondamment, car le corps perd une grande quantité de liquide et de minéraux dans les deux cas. Il est donc nécessaire de reconstituer les réserves, de préférence en buvant de l’eau ou du thé non sucré. Les tisanes qui aident à calmer l’estomac sont notamment le gingembre, la mélisse, la menthe poivrée, mais aussi l’absinthe et l’anis. En cas de nausées et de vomissements, les remèdes maison réchauffants aident également à soulager les douleur ou les crampes abdominales.

Homéopathie en cas de nausées et de vomissements

Bien que généralement inoffensifs, la diarrhée et les vomissements peuvent néanmoins être violents. Un traitement homéopathique peut permettre une amélioration dans les deux jours. En cas de diarrhée et de vomissements, notamment après l’ingestion d’aliments avariés ou d’eau contaminée, le principe actif homéopathique Arsenicum album a fait ses preuves. Celui-ci est fabriqué à partir de l’arsenic blanc, très toxique, et est utilisé en homéopathie sous une forme hautement dynamisée.

Diarrhée, vomissements ou nausées chez les enfants

Les enfants sont des êtres très sensibles et réceptifs, et réagissent parfois par des vomissements ou des diarrhées à la moindre contrariété. Ces troubles n’en restent pas moins désagréables et doivent être surveillés de près.

Diarrhée chez les enfants

Chez les enfants, la diarrhée est souvent le signe d’une infection par des agents pathogènes (gastro-entérite), mais la diarrhée peut aussi être causée par des substances non tolérées, toxiques ou par un stress psychologique (peur). L’essentiel en cas de diarrhée est de boire abondamment. Offrez constamment à boire à l’enfant. Les bananes mûres sont faciles à digérer et peuvent rétablir l’équilibre sodique grâce à leur forte teneur en potassium. Une pomme ou des carottes cuites sont également de bons aliments en cas de diarrhée.

Si un bébé ou un enfant perd de grandes quantités de liquide et a en plus de fortes douleurs abdominales ou ne boit pas suffisamment, il faut absolument consulter un médecin.

Vomissements chez les enfants

Les enfants en bas âge vomissent relativement souvent, car leur centre du vomissement situé dans le cerveau est plus sensible que celui des adultes. Chez les enfants, les vomissements sont généralement une réaction saine du corps à des aliments avariés ou à une affection virale. Ce qui est toxique, non toléré et tout ce qui surcharge inutilement l’organisme de l’enfant est rejeté par des vomissements. L’excitation peut également déclencher des vomissements chez les enfants. Si de la fièvre ou d’autres symptômes apparaissent, il peut s’agir d’une infection virale.

Un enfant qui vomit perd beaucoup de liquide et de sels minéraux. Cette perte doit être rapidement compensée par de l’eau, du thé non sucré ou du jus de fruit dilué.

Si un bébé ou un enfant ne garde rien dans son estomac ou ne boit pas suffisamment, il faut absolument consulter un médecin.

Mal des transports chez les enfants

Le mal des transports perturbe le sens de l’équilibre des enfants. Des vertiges et des sueurs s’y ajoutent souvent. Cela est désagréable pour les enfants et peut créer une situation de stress avant même le début des vacances. Lorsqu’un enfant a le mal des transports, il est conseillé d’interrompre le voyage ou de surélever ses pieds dans le train ou le bateau. Avant un voyage imminent, vous pouvez prévenir ce problème en veillant à ce que l’enfant ne prenne pas de gros repas, mais mange plutôt de petites portions. Sur la route, le mieux est de regarder par la fenêtre, d’écouter un jeu audio ou de jouer à «Je vois quelque chose que tu ne vois pas».

Conseils et astuces utiles

Quelques conseils peuvent vous aider à prévenir les nausées, les vomissements ou la diarrhée. Si les troubles sont déjà présents, le plus important est de boire beaucoup d’eau ou de thé non sucré. Vous trouverez d’autres conseils utiles dans cette liste:

  • Dans les pays chauds où l'hygiène est plus difficile à assurer, se nourrir selon les principes suivants: cuire, rôtir, peler ou renoncer. Evitez les mets crus et ne buvez que des boissons de marque parfaitement capsulées.
  • Les médicaments homéopathiques commencent à agir sitôt déposé dans la bouche. Ce contact bref avec les muqueuses buccales suffit à déclencher l'impulsion curative. Ils peuvent donc être absorbés même si vous ne pouvez rien garder dans l'estomac et vomissez presque tout de suite.
  • Pour les nourrissons: la meilleure diététique pendant la première année est le lait maternel. N'interrompez donc pas l'allaitement. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez leur faire avaler par petites cuillerées (moins de risque d'être vomi) le mélange suivant:
    1 litre de tisane (camomille, fenouil) ou de l'eau bouillie
    1 tasse de jus d'orange (ou 2 bananes)
    1 c. à café de poudre à lever
    ¾ c. à café de sel
    4 c. à soupe de sucre (important pour absorber le sel)
  • Le premier jour, donnez seulement à boire. Dès que l'estomac et l'intestin se calment, commencez par des aliments légers tels que potages à la crème d'avoine ou de riz, des pommes râpées, des bananes en purée ou de la soupe aux carottes.

Ces produits Similasan aident en cas de diarrhée, de vomissements ou de nausées