de fr it
Menu

Aconitum napellus – le légendaire aconit napel

La plante légendaire Aconitum occupe une place importante en homéopathie dans le traitement de la peur, de l’effroi ou en cas d’apparition aigüe d’une maladie. Cette plante médicinale sert de remède d’urgence et ne doit manquer dans aucune armoire à pharmacie ou pharmacie de voyage.

Description et origine d’Aconitum

Aconitum napellus (aconit napel), aussi appelée capuchon de moine ou Casque de Jupiter, est la plante la plus toxique de notre flore indigène. Dans l’Antiquité, l’aconit napel était à l’origine utilisée pour empoisonner les flèches, les pointes de lance et les épées. Le nom de cette plante médicinale lui vient de la forme de ses fleurs, qui peut facilement évoquer un casque ou un capuchon. Le nom scientifique Aconitum est dérivé d’une légende grecque: selon la mythologie, Héraclès a libéré le chien de l’enfer sur la colline «Aconitos» – mais le chien écumait de rage. Partout où la salive du chien touchait le sol, Aconitum serait apparu. La peur et la panique infernales sont également un thème important de l’aconit napel.

Cette plante médicinale herbacée et pérenne a une tige solide et droite. Les fleurs bleu foncé ont la forme d’un casque et sont regroupées en inflorescences denses et tendues. On trouve souvent l’aconit napel dans les prairies de montagne humides et le long des cours d’eau. Aconitum est une plante de montagne que l’on trouve principalement dans les montagnes européennes comme les Pyrénées, les Alpes et les Carpates.

L’aconit napel: effets d’Aconitum napellus

L’aconit napel est utilisée lorsque les personnes ressentent une grande peur, voire une peur de la mort*, ou encore un effroi ou un choc. Ces états anxieux peuvent être déclenchés par différentes choses, comme la claustrophobie, un accident ou le fait d’être exposé à un vent froid (sec). Suite à de tels événements, le système nerveux et vasculaire est en proie à une agitation tumultueuse.

Lors des premiers signes (éternuements) de grippe ou de refroidissement, mais aussi en cas de maladie soudaine avec une forte fièvre, l’aconit napel peut avoir un effet apaisant. Dans tous les cas, les principes actifs de la plante offrent un soutien pour passer l’hiver en pleine forme.

Utilisation: L’aconit napel comme plante médicinale

Autrefois, le poison de l’aconit napel était utilisé de manière perfide: comme arme mortelle ou pour empoisonner ses adversaires. Aujourd’hui, cette plante médicinale est utilisée en homéopathie au stade précoce d’une maladie ou en cas d’états d’âme négatifs déclenchés par la peur. L’aconitine utilisée dans les médicaments se trouve dans le rhizome de la plante

Aconit napel, Casque de Jupiter, capuchon de moine:

  • Agit prioritairement sur le système nerveux central, le cœur, les nerfs vasomoteurs, les nerfs périphériques

  • Convient particulièrement aux personnes sanguines, fortes, facilement irritables

Indications principales:

  • Fièvre inflammatoire

  • Refroidissement

  • Début de grippe (douleurs aux oreilles)

  • Inflammation des nerfs (trijumeau, sciatique), toux aboyante*

  • Palpitations. Glaucome (cataracte verte)*.

Particulièrement important pour le choix du remède:

  • Effroi et peur

  • Courant d’air (vent du nord, bise)

Symptômes:

  • Peur pouvant aller jusqu’à la peur de la mort*, agitation (palpitations avec pouls dur et rapide)

  • Pâleur en se levant, visage rouge le reste du temps Tout a un goût amer sauf l’eau

  • Peau et muqueuses sèches, chaudes avec soif en cas de fièvre aiguë, violente, soudaine

  • Quintes de toux (extrêmement douloureuses)

  • Névralgies tiraillantes après un courant d’air (oreilles) Sensation de vagues de froid qui traversent le corps

Généralités:

Aversion pour le vin. Peureux.

Modalités:

Aggravation par:
La fumée du tabac, le moindre courant d’air froid, les vents froids (névralgie). Temps très chaud. Aggravation pendant la nuit (les quintes de toux commencent vers 23 heures).

Amélioration:
Après avoir fortement transpiré. Expiration.

Remarque:

L’apparition de sueurs après avoir pris de l’aconit prouve qu’il faut changer de remède. Chercher le remède adéquat.

* = Automédication seulement après consultation d’un médecin et comme premier secours.


Quels produits de Similasan contiennent la plante Aconitum?