de fr it
Menu

Sabadilla officinalis: l’herbe à poux

Dans l’homéopathie, Sabadilla est utilisée pour soulager les symptômes du rhume des foins. Apprenez-en plus sur la plante médicinale en tant que principe actif homéopathique sur cette page.

Sabadilla a plusieurs noms. Également connue sous le nom de cévadille ou d’herbe à poux, son utilisation historique et médicinale comme remède contre les poux devient rapidement évidente. Mais cette plante, qui appartient à la famille des mélanthiacées, a bien plus d’un tour dans son sac. Dans l’homéopathie moderne, Sabadilla est notamment utilisée pour soulager les symptômes du rhume des foins et est considérée comme un remède aigu en cas de réactions allergiques.

Description et origine de Sabadilla

La sabadilla officinalis est une plante à bulbe. La pousse de la fleur atteint une hauteur d’un à deux mètres. Les feuilles étroites sortent toutes de la base du bulbe, mesurent plus d’un mètre de long et 3 à 15 centimètres de large. Sur la pousse florale, les fleurs sont regroupées en une grappe richement fleurie. Les petites fleurs sont blanc jaunâtre avec des nectaires proéminents. On trouve cette plante à usage homéopathique dans des pays d’Amérique du Sud comme le Mexique, le Venezuela et le Guatemala, mais aussi dans les Caraïbes. La cévadille pousse dans les prairies ouvertes et montagneuses, comme les prairies de montagne. La plante serait présente depuis les plaines jusqu’à des altitudes atteignant 1800 mètres. Les premières graines de cévadille sont arrivées en Europe dès 1572 et ses graines, très toxiques, étaient largement utilisées contre les insectes dès le XVIIIe siècle.

Sabadilla Blütenstengel und Pflanze

Effets de Sabadilla en homéopathie

La cévadille est l’un des principaux remèdes aigus en cas de rhume des foins et de réactions allergiques telles que paupières rouges, yeux larmoyants ou démangeaisons du nez et des yeux. Sabadilla s’utilise principalement en cas de crises d’éternuement violentes et de rhume liquide, mais d’autres domaines d’action sont également connus, par exemple pour aider à calmer le système nerveux et à stabiliser la circulation. Sabadilla aurait également un effet positif sur la régulation de la digestion.

Utilisation de Sabadilla en homéopathie

Le nom d’herbe à poux indique que les graines de Sabadilla étaient autrefois souvent utilisées pour lutter contre les poux. Elles étaient utilisées comme remède contre les parasites dès le XVIIIe siècle. Les graines étant très toxiques, l’utilisation de la plante se limite à l’homéopathie. Non diluée, le principe actif vératine entraîne de graves effets secondaires qui peuvent, dans le pire des cas, conduire à des maladies telles que paralysie cardiaque, détresse respiratoire ou collapsus. En raison de la forte dilution des principes actifs dans les médicaments homéopathiques, aucun effet secondaire n’est connu.

 

Pour préparer la teinture mère homéopathique, on utilise les graines mûres séchées. Celles-ci sont ensuite utilisées pour la fabrication de globules ou de comprimés.

Tableau médical homéopathique de Sabadilla

Graines de cévadille:

  • Agissent prioritairement sur le système central, le système nerveux végétatif, la peau, les muqueuses, le cœur et les vaisseaux, le tube digestif, les muscles.
  • Conviennent particulièrement aux personnes d’humeur sombre et morose, de mauvaise humeur et colériques.

 

Indications principales:

  • Psychoses
  • Migraine
  • Catarrhe allergique et vasomoteur (partant des nerfs vasculaires)
  • Rhume des foins
  • Faiblesse circulatoire
  • Rhumatisme
  • Névralgies

 

Particulièrement important pour le choix du remède:

  • Suite à: une forte concentration de pollen

Symptômes:

  • Agitation, peur avec des craintes imaginaires
  • Larmoiement, paupières rouges et brûlantes
  • Taches rouges sur le visage
  • Crises d’éternuement violentes et spasmodiques
  • Rhume liquide, narines parfois bouchées, parfois libres
  • Inflammations du palais et de la gorge, déglutition et raclements de gorge compulsifs
  • Chatouillement au niveau du palais
  • Sensation de corps étranger et de fil dans la gorge avec amélioration par des boissons chaudes
  • Ongles épaissis
  • Douleurs musculaires, osseuses et articulaires périodiques qui se déplacent d’un côté à l’autre (de droite à gauche)

 

Généralités:

  • Sensation de brûlures et irritation au niveau des muqueuses
  • Pas de soif
  • Aversion pour les boissons froides, le vin et les oignon

 

Modalités:

Aggravation par:
humidité, froid, air frais, repos et la nuit

 

Amélioration par:
chaleur, nourriture et boissons chaudes


Quels produits Similasan contiennent Sabadilla?


Sources:

 

Odermatt, C. & Späni, A. (2017). Homöopathie. Das richtige Arzneimittel rasch gewählt, 3. Aufl., Fortis Network GmbH, Zürich. S. 174

Odermatt, C., Hartmann, S., Ernst. B: (2020): Homöopathie. Arzneimittelbilder, 3. Aufl. Similasan AG, Jonen. S. 104, S. 149

https://www.homoeopathie-quelle.de/einzelmittel/sabadilla, 09.03.2022

https://heilpraktiker.jetzt/homoeopathie-globuli/sabadilla/, 09.03.2022