de fr it
Menu

Hypericum perforatum: millepertuis

L’utilisation de l’Hypericum perforatum (millepertuis), plante médicinale emblématique, a une longue histoire. La plante était notamment déjà utilisée il y a plusieurs centaines d’années pour traiter les affections somatiques et psychiques. En homéopathie, le millepertuis est principalement utilisé en lien avec le système nerveux – en cas de blessures ou de troubles de l’humeur. Cette plante médicinale pousse en de nombreux endroits et a une relation particulière avec l’ancienne culture germanique du solstice.

Description et origine de l’Hypericum

De couleur jaune d’or, le millepertuis atteint 30 à 80 cm de hauteur et possède une tige richement ramifiée. Comme son nom latin l’indique, la surface de la feuille est «perforée». À la lumière, on peut y voir des points denses et translucides. Le millepertuis est originaire de toute l’Europe, d’Asie occidentale, des Canaries et d’Afrique du Nord. Aujourd’hui, il s’est déplacé et naturalisé dans le monde entier – notamment en Asie de l’Est, en Amérique du Nord et du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En Suisse, la plante est surtout présente en plaine et monte jusqu’à l’étage subalpin. Le millepertuis se trouve dans les prairies sèches, les lisières de forêt et les clairières. Le genre Hypericum est le plus grand au sein des Hypericaceae, qui comptent près de 500 espèces. Le millepertuis est reconnaissable par le jus rouge sang qui s’en écoule lorsque l’on froisse les fleurs entre les doigts.

Il accompagne les humains depuis l’Antiquité et est considéré comme une plante porteuse de lumière, notamment en raison de sa couleur et de sa forme qui rappellent le soleil. Le millepertuis atteint d’ailleurs sa pleine floraison au moment du solstice d’été (à la Saint Jean-Baptiste le 24 juin). Selon Paracelse, il n’est pas possible de trouver un meilleur remède pour les blessures dans tous les pays.

Bienfaits de l’Hypericum en homéopathie

On dit de l’Hypericum qu’il chasse les idées noires. Il rend plus réceptif à la lumière et apporte ainsi plus de soleil à notre corps. Cette plante médicinale semble avoir la capacité d’absorber et de stocker la lumière du soleil, et ce de manière si intense qu’un surdosage d’une préparation de millepertuis non préparée de manière homéopathique peut provoquer une sensibilité accrue à la lumière (allergie solaire).

Le millepertuis inhibe les inflammations et favorise la cicatrisation. Les hypéricines qu’il contient agissent contre les virus, l’hyperforine combat les bactéries. De plus, la plante a un effet analgésique et favorise l’autoguérison du corps.

Utilisation de l’Hypericum en homéopathie

L’Hypericum est utilisé en homéopathie en rapport avec les nerfs. D’une part, en cas de blessures très douloureuses (p. ex. au tibia), là où de nombreux nerfs se rejoignent. D’autre part, en cas d’humeur dépressive ou d’abattement après une blessure.

Pour préparer la teinture mère homéopathique, on utilise la partie aérienne fraîche de la plante en fleur.

Millepertuis:

  • Agit de préférence sur le système nerveux central, les nerfs de la peau et des membres, la peau et le tissu conjonctif.
  • Convient particulièrement aux personnes tristes, contrariées.

Indications principales:

  • Douleurs après une blessure
  • Blessures des nerfs* (douleurs violentes)
  • Blessures perforantes*
  • Allergie solaire
  • Dépressions*
  • Zona*

Particulièrement important pour le choix du remède:

  • Suites de commotion cérébrale* et de la moelle épinière* (la colonne vertébrale est très sensible à la pression)
  • Séquelles tardives de blessures des nerfs (opérations, accidents)
  • Exposition au soleil

Symptômes:

  • Dépressions* (fonctionnelles, artériosclérosiques)
  • Confusion
  • Troubles de la mémoire
  • Pulsations du vertex
  • Blessures du bout des doigts
  • Douleurs du coccyx (surtout après blessure ou lors du post-partum)
  • Blessures douloureuses (blessures des nerfs), plaies
  • Éruptions cutanées après exposition au soleil (allergie solaire)
  • Souhaite sortir de l’obscurité (brouillard) vers la lumière

Généralités:

Douleurs tiraillantes, remontant le long des voies nerveuses

Modalités:

Aggravation par:
Brume, humidité et froid.

Amélioration par:
Méditation, position allongée au calme

 

*Automédication seulement après consultation d’un médecin et comme premier secours.


Quels produits Similasan contiennent de l’Hypericum?


Sources:

Odermatt, C. & Späni, A. (2017). Homöopathie. Das richtige Arzneimittel rasch gewählt, 3. Aufl., Fortis Network GmbH, Zürich. S. 115

Odermatt, C., Hartmann, S., Ernst. B: (2020): Homöopathie. Arzneimittelbilder, 3. Aufl. Similasan AG, Jonen. S. 70, S. 140

Buchart K. & Wiegel M. (2016). Die Natur-Apotheke. Das überlieferte und neue Wissen über unsere Heilpflanzen, Red Bull Media House GmbH, Wals bei Salzburg. S. 30

Traiter les blessures et les plaies avec l’homéopathie

Une mésaventure au quotidien, un mode de vie actif ou un faux mouvement peuvent vite entraîner une situation malheureuse et une blessure. Un traitement rapide par homéopathie peut atténuer les conséquences des blessures et favoriser la cicatrisation. Il est alors bon d’avoir tout de suite sous la main le produit qui convient.

de plus