de fr it
Menu

Toux et troubles bronchiques

La toux et les troubles bronchiques sont non seulement gênants, mais aussi souvent tenaces. Découvrez comment y remédier.

La toux est un réflexe de l'organisme aux irritations des voies respiratoires. Elle peut être déclenchée par la poussière domestique, le pollen, les poils d’animaux, la fumée, des glaires, etc. La toux est souvent aussi la conséquence de bactéries ou virus avec inflammation des muqueuses de la gorge, du larynx ou des bronches.

Elle sert à libérer les voies respiratoires, par exemple en cas de rejet de glaires jaune-verdâtre lors d'une bronchite (inflammation des bronches). Cette réaction à l'irritation ne devrait pas être réprimée par des médicaments sauf dans des cas exceptionnels (notamment une toux irritative après une opération dans le ventre). Il faut effectivement permettre au corps d'éliminer naturellement les substances irritantes ou glaires tenaces.

Les différents genres de toux

La toux bronchique est déclenchée par les refroidissements ou les inflammations bactériennes des bronches (bronchites), qui provoquent souvent de fortes mucosités. Plus elles sont tenaces, plus il est difficile de les expectorer. Les quintes de toux durent longtemps et se répètent. Si l'inflammation perdure, elle peut se transformer en bronchite chronique. Le traitement des toux bronchiques consiste essentiellement en médicaments qui libèrent les mucosités.

La coqueluche est déclenchée par des bactéries. Elle est contagieuse et dure plusieurs semaines. Les symptômes spécifiques sont des quintes de toux violentes (surtout la nuit) avec inspiration sifflante et tête très rouge, envie de vomir ou vomissements de glaires.

La toux nerveuse sert à s'éclaircir la voix ou est le signe d'une surcharge émotionnelle sous forme de toux rauque, sèche, perçante.

Le faux croup est causé par des virus et s'accompagne d'une inflammation et d'un gonflement de la muqueuse, plus précisément vers le larynx. Typique du faux croup: la toux perçante, rauque, avec mucosité et sensation de resserrement des voies respiratoires apparaissant plutôt la nuit.

La toux du fumeur et la toux persistante peuvent être traitées avec des remèdes homéopathiques, mais doivent être périodiquement contrôlées par le médecin.

La toux irritative peut apparaître à la suite d'une grippe, du contact avec la fumée, la poussière, du pollen ou par nervosité. Sèches, courtes, en salves, les quintes peuvent aller jusqu'au vomissement et sont très gênantes.

Conseils utiles

  • Soignez chaque toux jusqu'à la guérison complète. Si le médicament choisi n'y parvient pas, demandez conseil à un spécialiste.
  • Les médicaments homéopathiques bien adaptés soulagent visiblement dans les 24 heures. Si ce n'est pas le cas, il faut changer de médicament.
  • Une toux qui présente aussi les signes d'un rhume ou de douleurs frontales peut être liée à des troubles des sinus (sinusite). Il faut en tenir compte dans le choix du traitement (voir la rubrique Rhume).
  • Les nourrissons toussent parfois à partir du 4e mois afin d'attirer l'attention. Ils ont compris qu'en toussant on s'occupe tout de suite d'eux et «appellent» ainsi leurs proches lorsqu’ils sont bien réveillés et s'ennuient.
  • Évitez les locaux enfumés!

Similasan Toux irritative

Similasan Toux sèche (Sirop)

Similasan Toux grasse (Sirop)